Sauvons l'élevage paysan dans les Pays du Sud !

L'élevage industriel menace la vie des petits éleveurs.Les risques : concurrence déloyale, déséquilibre des systèmes alimentaires et économiques, dégâts environnementaux et sanitaires.

1 . L'élevage paysan regroupe une multitude d'activités liées au bétail et à ses utilisations : ressource alimentaire et financière, force de traction, fertilisation des sols, valorisation des déchets agricoles... Dans les pays en développement, les animaux garantissent la survie des familles rurales et la stabilité des systèmes économiques. En effet, le travail des éleveurs peut représenter jusqu'à 1/3 de la production économique nationale.

2. Pourtant, depuis 20 ans, la forte croissance démographique des pays du Sud et la prolifération des accords de libre-échange ont parfois provoqué des importations massives de produits à bon marché, en provenance directe des pays du Nord ! Incapables de résister à une telle pression, des milliers de petits producteurs du Sud ont fait faillite, perdant leur seul moyen de subsistance.

3. Dans le même temps, de grands élevages industriels s'implantent près des zones urbaines. Outre une faible prise en compte du bien-être animal, la déforestation et la surconsommation d'eau comme d'énergies fossiles imposées par de tels systèmes de production, entraînent de graves dégâts environnementaux et des crises sanitaires sans précédent, nuisibles à l'ensemble de la planète.



Développement agricole à Timia et à Abalak au Nige...